Pour la prise en charge de l'applet Java(tm), veuillez svp télécharger et installer le plugin correspondant à votre navigateur / Système d'exploitation sur la page des téléchargements Java
Ohé, Moussaillon!

La navigation sur le site netcomet.info s'effectue à l'aide des menus déroulants ci-dessus :
  • Programme Général
  • Utilisation du site
En cliquant sur le titre, vous aurez la possibilité de déplier et replier chacun d'eux à votre convenance ainsi que leurs branches, afin d'accéder aux sous-rubriques.

Menu proposé par
Deluxe-Tree.com.

Fonctionne uniquement
avec Javascript activé.
Compteur
Stats. de visite
Ce jour ->12
Total cumulé ->60585
Votre IP ->34.236.190.216
Aperçu Galerie

images-rotator v1.1
Astuces Windows
Stations de Radio
Échantillon de stations de radio sur la bande FM

Échantillon de stations de radio sur la bande FM
L'installation du contrôle active X Win. Media Player est nécessaire
De la Bible
Ephémérides
En ce jour...
1572
Début du massacre de la Saint-Barthélémy, tard dans la soirée.
1926
Mort de Rudolph Valentino.
1967
Eddy Merckx devient champion du monde de cyclisme à 22 ans.
2013
Ste Rose de Lima
netcomet.info FAQ (Questions fréquentes)

Catégorie : Principal -> NPDS ?
Question
- Qu'est ce que NPDS?

Réponse

 Qu'est ce que NPDS? 

NPDS est un Gestionnaire de Communauté (CMS) entièrement en français. Le web aujourd'hui n'est plus essentiellement composé de pages html, au contenu statique. Il y est entré de l'interactivité, et il est désormais possible de consulter des informations extraites de différentes sources de données. Vous pouvez ainsi consulter des horaires de train, vos comptes en banques, vos horaires de cinéma, réserver des places de concerts, réaliser des tractations commerciales ... Mais le format final de présentation de donnée est resté le même, le HTML, même pour des formats multimédias comme le flash qui y sont intégrés.

 

 Pour générer du HTML à la volée, à partir des informations demandées par le visiteur, de nombreuses solutions sont apparues. Les premières étaient baties sur une architecture qu'on appelle CGI, dans laquelle un programme était appelé via une page web pour générer la page de réponse. Cette architecture est lourde à mettre en place et utilise des langages, qui bien bien que très puissants ne sont pas optimisés pour le développement de services dédiés au web, qui nécessitent une réactivité forte. Quelques solutions ont été développées, notamment à partir du langage PERL, pour faciliter la génération de document HTML à partir de programmes et la modification du contenu et de la forme de ces page. On a alors parlé de programmation à partir de templates, de modèles.

 

Mais le temps de réponse des serveurs, la difficulté de maintenance et de développements de sites réalisés à partir de CGI, restaient problématiques. Une deuxième génération d'interface est apparue peu après, qui consiste en des langages de script embarqués dans la page web. Les plus connus sont ColdFusion, ASP et PHP. Leur syntaxe est simple, ils ont des fonctionnalités spécifiquement dédiés au web, et présente des performances satisfaisant aux conditions d'exploitations.

 

Un parmi eux se distingue particulièrement, il s'agit du PHP. Ce dernier a pour avantage sa structure, sa puissance, et ses performances. Il provient du monde des logiciels libres et s'inspire dans sa syntaxe d'un mix subtil entre le C et le PERL.

 

Ces langages, non compilés, spécifiquement dédiés au web, ont permis de résoudre les problèmes de temps de développements, et ont dynamisé la création de sites d'informations et de contenus dynamiques. Néanmoins, le monde du web évolue très vite, et de nombreux sites sont soumis à une évolution rapide de leur charte graphique, par ailleurs les fonctionnalités existantes pour le web sont souvent redondantes. Le fait que structure et présentation des données (le HTML), soient intimement liés au programme chargé de récupérer et de traiter ces données n'autorise pas des évolutions faciles et rapides, ni le développement de fonctionnalités génériques.

 

 La programmation template héritée de l'expérience de PERL a donc été remise à l'ordre du jour. Celle-ci consiste à séparer définitivement la forme et la logique de présentation. D'un côté nous aurons le programme, et de l'autre un document HTML, le moteur de template se chargeant de réaliser le mix entre les deux, gràce à un type de balisage spécifique au template (modèle).

 

Cette solution permet de capitaliser très rapidement du code recyclable, débarassé des contraintes de présentations, et d'offrir un accès direct au code HTML qui devient ainsi facilement modifiable. Ce type de solution a fait ses preuves en PHP à travers des moteurs du type de Smarty, PHPlib ou FastTemplates.


Haut de page



temps: 0.2501 seconde(s)